Sélectionner une page
Bibliothèque

Biographies d’auteurs : de la naissance d’une vocation…

Du poème médiéval La Chanson de Roland à l’auteur contemporain Michel Houellebecq, les écrivains français ont produit certaines des œuvres les plus audacieuses et les plus influentes de l’histoire de la littérature européenne. C’est ce que nous apprennent les biographies de nombre d’auteurs. La preuve : la France détient toujours le record mondial du plus grand nombre de prix Nobel de littérature !

La France ne se contente pas de produire de grandes plumes, elle les attire aussi. Comme vous le savez probablement, nombre des meilleurs auteurs étrangers, notamment américains, ont trouvé l’inspiration dans un café parisien (Ernest Hemingway, Henry Miller, Ezra Pound…). 

Dans cette liste non exhaustive, nous allons vous présenter cinq des meilleurs auteurs français. Tous les écrivains français figurant sur cette liste sont étudiés, appréciés et vénérés tant dans leur pays d’origine, que dans le monde entier.

Nos actualités

Présenter la maison littéraire de Victor Hugo

Présenter la maison littéraire de Victor Hugo

Créée sous l’impulsion de Daisaku Ikeda, dirigeant du mouvement bouddhiste la Soka Gakkai, la maison littéraire de Victor Hugo est devenue le lieu de rendez-vous de tous les passionnés par l’œuvre de cet écrivain et poète. Nous vous la présentons en plus de détails....

Laurent Mauvignier

Laurent Mauvignier

Après avoir longtemps hésité entre les beaux-arts et l’écriture, Laurent Mauvignier finit par choisir ce qui l’a toujours passionné : les mots. Biographie de Laurent Mauvignier Laurent Mauvignier est né en 1967 à Tours, en France. Il passe son enfance dans un petit...

Présentation de Pierre Bordage

Présentation de Pierre Bordage

Pierre Bordage est un auteur prolifique, le maître de la science-fiction made in France. Tour d’horizon. Biographie de Pierre Bordage Pierre Bordage est né en janvier 1955 à la Réorthe, en Vendée, où il grandit dans une ferme familiale, élevé par des parents purement...

Qui est Jean-Jacques Perrut ?

Qui est Jean-Jacques Perrut ?

Fils de viticulteur, Jean Jacques Perrut est un enfant du Beaujolais. Homme de science et de lettres, il est passionné de biologie et d’écriture. Retour sur son parcours aussi atypique que passionnant. Le parcours scolaire et scientifique Diplômé en neuro et...

Qui est Nathacha Appanah ?

Qui est Nathacha Appanah ?

Née le 24 mai 1973 à l’Île Maurice, Nathacha Appanah est une journaliste et écrivaine qui vit actuellement en France. À l’âge de 17 ans, alors qu’elle est encore lycéenne, elle gagne un concours littéraire organisé par un journal mauricien. Après une brève période...

Gustave Flaubert

Considéré par beaucoup comme le père du Réalisme littéraire, Gustave Flaubert est né à Rouen dans une famille de chirurgiens en 1821. Il est assez intéressant de noter que Flaubert, un auteur dont la biographie est célèbre, est bien qui a été entouré de médecins dès son plus jeune âge, ait choisi une carrière littéraire. Flaubert étudie d’abord pour devenir avocat, mais un trouble nerveux l’oblige à abandonner ses études et à rester dans la propriété familiale à Croisset. Outre une expédition au Moyen-Orient, il passe le plus clair de son temps dans sa propriété à travailler sur ses romans.

Madame Bovary

Lorsque Flaubert revient de sa tournée au Moyen-Orient en 1851, il commence immédiatement à travailler sur son roman le plus influent : Madame Bovary. Il a eu l’idée d’écrire cette histoire après avoir lu un article de presse local sur une femme mariée nommée Véronique Delphine Delamare, qui s’est suicidée après avoir trompé son mari. Il a fallu cinq ans de travail acharné à Flaubert pour achever ce roman tragique. Publié en 1856, la description réaliste et le sujet de Madame Bovary ont fait sensation en France. Le roman est considéré comme « immoral » et Flaubert est jugé pour obscénité en 1857. Après son acquittement, le roman est devenu un best-seller instantané dans toute la France.

Gustave Flaubert

Honoré de Balzac

Honoré de Balzac est né en 1799 à Tours, en France. Son père était fonctionnaire de Napoléon et sa mère possédait une entreprise de fabrication de tissus à Paris. Après une brève éducation à Tours, la famille de Balzac s’est installée à Paris quand il était adolescent. Après un bref emploi de clerc d’avocat, il s’est mis à son compte dans l’espoir de devenir un écrivain célèbre.

La biographie de cet auteur nous apprend que pour tenter de gagner sa vie, il se lance dans l’écriture de romans à sensation et tente d’apprendre le métier d’éditeur. Malheureusement, Balzac n’a jamais été doué pour les finances. Il a failli faire faillite en 1828, et il a été constamment endetté jusqu’à la fin de sa vie.

La Comédie humaine

Balzac commence bientôt à organiser ses romans dans une collection qu’il appelle La Comédie humaine. Il divise ses œuvres en trois groupes principaux :

  • Études analytiques ;
  • Etudes philosophiques ;
  • Etudes des mœurs.

Tous les romans de Balzac se concentrent sur l’analyse de la manière dont l’individu confronte la société, en particulier avec la chute des idéaux aristocratiques et la montée de la morale bourgeoise plus matérialiste. Il s’est particulièrement intéressé à la façon dont les individus de la campagne s’adaptent (ou ne s’adaptent pas) à la métropole parisienne. Si vous lisez suffisamment La Comédie humaine, vous remarquerez que de nombreux personnages de Balzac apparaissent dans différents romans. Les historiens pensent qu’il a été le premier à recycler les personnages de différents romans. Au total, La Comédie humaine contient près de 100 romans et nouvelles.

Marcel Proust

Les seules personnes qui lisent aujourd’hui les 3 000 pages du multi-volume de Proust « A la recherche du temps perdu » sont des critiques ou des étudiants en littérature. Mais aujourd’hui, grâce à la populaire publication d’Alain de Botton intitulée « Comment Proust peut changer votre vie », de plus en plus de personnes se mettent à lire la prose de Proust ainsi que la biographie de cet auteur. A la recherche du temps perdu est une expérience de lecture sublime qui a peu (ou pas) d’égale dans la littérature moderne.

A la recherche du temps perdu

En 1909, Proust a vécu un moment de profonde révélation. Alors qu’il mangeait une madeleine avec un peu de thé, il se souvient soudain d’images de son enfance auxquelles il n’avait pas pensé depuis des années. Cette expérience de mémoire involontaire est à l’origine de la célèbre « madeleine de Proust ». Le narrateur de ce roman (que de nombreux critiques considèrent être Proust lui-même) trempe une madeleine dans du thé et est transporté dans son enfance dans le village de Combray. A partir de ce moment, la ruée des souvenirs envahit l’esprit du narrateur, qui devient le sujet du roman.

Proust

Stendhal

La biographie de ce grand auteur français du XIXe siècle, Marie-Henri Beyle, plus connu sous le pseudonyme de Stendhal, nous montre que celui-ci est né en 1783 à Grenoble et est mort en 1842 à Paris. En 1799, il décide de quitter la maison oppressante de son père et d’étudier la littérature et les mathématiques à Paris. Quelques mois plus tard, sa famille le contraint à entrer dans l’armée française. L’artiste en herbe a ainsi l’occasion de visiter les grandes villes d’Italie, ce qui deviendra extrêmement important dans sa fiction.

En 1806, Stendhal obtient un poste de commissaire militaire adjoint de Napoléon. Ce travail l’amène à parcourir l’Allemagne et la Russie. Après la chute de Napoléon, il décide de s’installer à Milan et de commencer sérieusement sa carrière littéraire.

Charles Baudelaire

Nous clôturons cette liste avec celui qui est considéré comme le plus grand poète français comme nous indique le grand nombre de biographies d’auteurs consacrées à Charles Baudelaire. Baudelaire est né en 1821 à Paris. Son père est mort peu après sa naissance, et sa mère s’est rapidement remariée avec un soldat français. Baudelaire excelle dans ses études, mais ses professeurs notent sa nature solitaire particulière. Bien qu’il se soit inscrit à des études de droit à Paris, il passe la plupart de son temps dans les bordels du Quartier Latin. Son beau-père l’oblige alors à faire un voyage en Inde avec le gouvernement français. Il était tellement contre ce voyage qu’il a sauté du bateau et est rentré en France.

Les Fleurs du mal

En 1842, Baudelaire hérite de ses parents et commence à dépenser son argent sur des vêtements somptueux et des drogues comme l’opium. Il rencontre également une maîtresse, Jeanne Duval, qui va profondément influencer ses poèmes. En 1846, après avoir accumulé d’énormes dettes, il commence à écrire ce qui deviendra son principal recueil de poèmes : Les Fleurs du mal. Pour asseoir sa réputation dans les milieux littéraires parisiens, Baudelaire écrit également de nombreux ouvrages critiques et des traductions d’Edgar Allan Poe.

Dès la sortie des Fleurs du mal en 1857, Baudelaire est jugé pour obscénité. Six poèmes ont été officiellement interdits d’impression et il a été contraint de payer une amende de 50 francs.

Baudelaire